Rechercher
  • Communication Co-Made

BON À SAVOIR - INFORMATIONS CONCERNANT LES MASQUES DE PROTECTION


1. Le masque anti projections (de type "chirurgical")


- Destiné à éviter lors de l'expiration de celui qui le porte, la projection de sécrétions des voies aériennes supérieures ou de salive pouvant contenir des agents infectieux transmissibles :

- par voie de gouttelettes (transmission par gouttelettes de salive).

- ou par voie aérienne (transmission aéroportée par de fines particules de moins de 5 microns).


- Porté par le patient contagieux dès les premiers symptômes, pour prévenir la contamination de son entourage. Voir : www.sante.gouv.fr


- Masque à jeter dès qu'il est mouillé ou souillé, dans une poubelle si possible équipée d'un couvercle et munie d'un sac plastique. L'élimination se fait par la filière des ordures ménagères. Un double emballage est recommandé pour préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur, lors de la collecte.


- Se laver les mains à l'eau et au savon. Ou utiliser une solution hydro-alcoolique pour se les désinfecter.


2. Le masque de protection respiratoire individuelle (de type FFP2)


- C'est un masque filtrant, destiné à protéger le porteur contre les risques d'inhalation d'agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Il protège également contre le risque de transmission par gouttelettes.


- Il est composé d'une pièce faciale (demi-masque ou masque complet) ainsi que d'un dispositif de filtration.


- Sa durée de protection varie entre 3 et 8 heures. Il est difficilement supporté au delà de quelques heures. (consulter les recommandations du fabricant).


- Une fois mis en place, le masque ne doit plus être touché. Une fois enlevé, il ne doit plus être utilisé. Il doit être changé immédiatement en dehors de la présence du patient, chaque fois qu'il est souillé, mouillé ou mal positionné sur le visage.


- Le port des masques de type FFP2 est préconisé pour le personnel soignant lors des phases de transmission interhumaine et pandémique ainsi que pour les personnes à risque majeur d'exposition (proximité de moins d'un mètre d'une personne malade), tels que les professionnels de santé au contact des malades.



Quelle est la différence entre un masque chirurgical et un masque de type FFP ?


Un masque chirurgical est un dispositif médical (norme EN 14683). Il est destiné à éviter la projection vers l'entourage des gouttelettes émises par celui qui porte le masque. Il protège également celui qui le porte contre les projections de gouttelettes émises par une personne en vis à vis. Or, il ne protège pas contre l'inhalation de très petites particules présentent dans l'air.


On distingue 3 types de masques :

- Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95%

- Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98%

- Type III : efficacité de filtration bactérienne > 98% et résistant aux éclaboussures


Un masque FFP est un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149). Il est destiné à protéger celui qui le porte à la fois contre l'inhalation de gouttelettes et de particules en suspension dans l'air, qui pourraient contenir des agents infectieux.

Le port de ce type de masque est un peu plus contraignant (inconfort thermique , résistance respiratoire) que celui d'un masque chirurgical.


Il existe 3 catégories de masques FFP selon leur efficacité (estimée en fonction de l'efficacité du filtre et de la fuite du visage).

Ainsi, on distingue :

- Les masques FFP1 filtrant au moins 80% des aérosols (fuite totale vers l'intérieur < 22%).

- Les masques FFP2 filtrant au moins 94% des aérosols (fuite totale vers l'intérieur < 8%).

- Les masques FFP3 filtrant au moins 99% des aérosols (fuite totale vers l'intérieur 2%).




QUESTIONS / RÉPONSES


Comment porter correctement un masque chirurgical ?

Pour être efficaces à 100%, les masques doivent être correctement utilisés.

Pour cela :

- Se laver les mains.

- Placer le masque sur le visage, le bord rigide vers le haut, puis l'attacher.

- Pincer la barrette nasale avec les deux mains pour l'ajuster correctement au niveau du nez.

- Abaisser le bas du masque sous le menton.

Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains.


Comment porter correctement un masque FFP2 ?

Pour êtres efficaces, les masques doivent être correctement utilisés.

Pour cela :

- Se laver les mains.

- Placer le masque sur le visage, la barrette nasale sur le nez.

- Tenir le masque et passer les élastiques derrière la tête sans les croiser.

- Pincer la barrette nasale avec les deux mains pour l'ajuster correctement au niveau du nez.

- Vérifier que le masque soit bien mis. Pour cela, il convient de contrôler l'étanchéité. Couvrir la surface filtrante du masque en utilisant une feuille plastique maintenue en place avec les deux mains.

- Inspirer, le masque doit s'écraser légèrement sur le visage.

- Si le masque ne se plaque pas, c'est qu'il n'est pas étanche, et qu'il faut donc le réajuster.

- Après plusieurs tentatives infructueuses, changer de modèle, car il est inadapté.

- Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains.

Un masque FFP mal ajusté ou mal adapté ne protège pas plus qu'un masque chirurgical.


Comment retiré un masque ?

Après usage, retirer le masque en saisissant par l'arrière les lanières ou les élastiques sans toucher la partie avant du masque.

Les masques à usage unique doivent être jetés immédiatement après chaque utilisation, dans une poubelle munie d'un sac plastique.

Se laver les mains ou exercer une friction avec une solution hydro-alcoolique après retrait.


Quelle est la durée d'utilisation des masques ?

Un masque chirurgical est conçu pour un usage unique. Il doit être changé dès qu'il devient humide et au moins toutes les 4 heures.

Un masque FFP retiré ne doit pas être réutilisé. la durée de port doit être conforme à la notice d'utilisation. Dans tous les cas, elle sera inférieure à 8 heures sur une seule journée.


Comment s'assurer que les masques sont conformes à la réglementation ?

Différents marquages doivent être visibles sur les masques ou leur emballage.

Les masques chirurgicaux doivent porter sur leur emballage : - Le marquage CE. - La référence datée de la norme EN 14683. - Le type du masque (type I, II, IIR).


Les masques de protection respiratoire FFP doivent porter, sur les masques et l'emballage, les indications suivantes :

- Le marquage CE (sigle CE suivi du numéro de l'organisme notifié chargé de suivre la qualité de fabrication).

- Le numéro et l'année de la norme correspondant au type d'appareil (EN 149 +A1 : 2009).

- La classe l'efficacité (FFP1, FFP2 ou FFP3).


Est-ce que le port d'un masque FFP est compatible avec une barbe ?

Une barbe même "naissante" réduit l'étanchéité du masque au visage et diminue son efficacité globale.


Les masques de protection ont-ils une date de péremption ?

Les masques FFP sont sujet au vieillissement naturel. C'est pourquoi, ils ont une date de péremption au-delà de laquelle leur efficacité ne peut être garantie.


Dans le contexte lié à la crise du Covid-19 et à la pénurie de masques FFP2, le Ministère du Travail autorise l’utilisation des masques FFP2 dont la date de péremption n’excède pas 24 mois sous certaines conditions : - Les masques doivent avoir été stockés dans les conditions de conservation conformes à celles prévues par le fabricant ou le distributeur ; - L’intégrité des conditionnements, l’apparence des masques (couleur d’origine), la solidité des élastiques et de la barrette nasale doivent avoir été vérifiés par examen visuel ; - Un essai d’ajustement au visage doit être réalisé.


Les masques médicaux peuvent ne pas comporter de date de péremption. Ils pourront être utilisés après vérification de leur apparence, du bon état des fixations et du respect des conditions de stockage (zones sèches et bien ventilées avec une température comprise entre 15 et 25° C). En cas de doute, il convient de contacter l’ARS régionale.


Comment choisir un masque FFP ?

Il existe des masques de différentes formes (coque, 2 plis, 3 plis, becs de canard...), avec ou sans soupape expiratoire et muni ou non d'un joint facial. Le masque doit être adapté à la morphologie du visage de l'utilisateur. Certains modèles sont disponibles en deux ou trois tailles. Il convient de réaliser un essai d’ajustement pour vérifier que le modèle soit adapté au porteur. Cet essai peut être qualitatif ou quantitatif.

Dans le contexte actuel, les appareils filtrants répondant à des normes étrangères peuvent-ils être utilisés ?

Les masques répondant aux exigences de certaines normes étrangères peuvent exceptionnellement être utilisés. Les performances de filtration du matériau filtrant sont très similaires entre les masques FFP2 (norme européenne EN 149), les masques N95 (norme américaine NIOSH 42C-FR84), les masques Korea 1st Class (norme coréenne KMOEL -2017- 64), les masques KN95 (norme chinoise GB2626-2006), les masques DS2 (norme japonaise JMHLW-2000) et les masques P2 (norme australienne AS/NZS 1716:2012).


Quel est l'intérêt d'une soupape sur un masque FFP ?

Les facteurs limitant la tolérance au port des appareils de protection respiratoire sont essentiellement la résistance respiratoire et la chaleur à l’intérieur du masque. La présence d’une soupape (ou valve expiratoire) permet de réduire la résistance lors de l’expiration et ainsi d'améliorer le confort de l’utilisateur. Cette valve ne laisse passer l’air qu’au moment de l’expiration et se ferme lors de l’inspiration. Elle ne permet pas la pénétration des particules à l’intérieur du masque. L’efficacité pour le porteur est donc identique à celle apportée par un masque sans soupape. En revanche, l'air expiré par le porteur à travers la soupape est susceptible de contaminer l'environnement extérieur.





Sources :


« INRS » Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) http://www.inrs.fr

« Ministère des solidarités et de la santé » https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies- infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/article/reponses-a-vos-questions-sur- le-covid-19-par-des-medecins

« Le figaro » https://www.lefigaro.fr/

« Co-made Trade » https://www.co-made.fr/materiel-de-protection

6 vues

Co-Made est spécialisé dans la création d'objets publicitaires et de cadeaux d'affaires.

Notre mission est d'accompagner les organisations vers leurs projets de développement commercial. Notre approche est marquée par la proximité et la disponibilité. Notre force, des compétences techniques pointues, une réactivité assurée, une expérience acquise depuis plus de 10 ans. 

Découvrez également notre offre d'équipement de protection individuelle (EPI). Pour un service clé en main, optez pour notre solution Click&Shop.

Confiez-nous dès aujourd'hui vos projets de communication par l'objet.

Made with by Co-Made

Objet Publicitaire / Sur-Mesure / Cadeau d'Affaires

Paris / Lyon / Annecy

psi gww co-made rse
global compact co-made rse